• Panier d'achats
Articles Somme
0 0.00 CHF
  • La galerie des animaux iba

Mère cane et ses canetons

Le canard mâle aide la cane pour la construction du nid. La cane s’occupe quant à elle de la couvaison et l’élevage des canetons.

Après l’éclosion, les canetons sont nidifuges, c’est-à-dire qu’ils quittent le nid peu de temps après leur naissance et sont immédiatement capables de nager. Bien entendu ils ont encore besoin d’être protégés et nourris. C’est pourquoi ils se mettent à suivre partout le premier être vivant qu’ils aperçoivent. A de rares exceptions près il s’agit de leur mère. Après deux mois environ les canetons sont capables de voler et sont indépendants.

Le tigre blanc – un caprice de la nature

Le tigre blanc ne constitue pas une espèce à proprement parler, mais une variante de couleur, qui apparaît exclusivement chez le tigre du Bengale, en Inde. On estime qu’environ un tigre sur 10000 naît avec un pelage blanc, une truffe rose, des yeux bleus et les rayures noir-brun typiques du tigre. Il ne s’agit donc pas de tigres albinos, car dans ce cas ils auraient des yeux rouges et un pelage entièrement blanc, sans rayures.

Dans la nature leurs chances de survie sont largement compromises par cette couleur atypique qui les empêche de se camoufler et de surprendre leurs proies.

Les mouettes – des planeurs imbattables

Les mouettes vivent sur pratiquement toutes les côtes à travers le monde. Ce sont des planeurs hors pair car elles peuvent voler des heures durant sans le moindre battement d’ailes. Ainsi elles ne se fatiguent pas même lors de vols de longue durée.  

Les mouettes se nourrissent principalement de poissons, de crustacés et de coquillages. Elles couvrent leur besoin en eau en partie en buvant l’eau de mer. Le sel est recueilli dans leurs glandes à sel placées dans le crâne et est ensuite excrété par leurs narines. Chez les mouettes qui vivent près des lacs à eau douce, ces glandes s’atrophient, mais redeviennent fonctionnelles peu avant la saison de la migration.

L’éléphant – l’animal majestueux à trompe

La trompe est non seulement la caractéristique la plus frappante de l’éléphant, c’est aussi un organe d’une grande mobilité et sensibilité. Elle est constituée de 40000 muscles et ne contient pas d’os nasal ni d’autres os.

Avec leur trompe les éléphantsmajestueux peuvent respirer, saisir et boire. Comme les poils sensibles du tact sur la trompe peuvent percevoir les inégalités les plus infimes, les éléphants l’utilisent aussi comme organe tactile. Ils s’en servent pour entrer en contact avec leurs congénères, ainsi que pour répandre de la poussière sur tout leur corps comme protection contre le soleil et les insectes. Leur trompe les aide aussi bien entendu à se nourrir. Les éléphants peuvent ainsi arracher des plantes et les porter à leur bouche, et boire jusqu'à 200 litres d’eau en cinq minutes.

Le cochon d’Inde – l’union fait la force

Dans la nature les cochons d’Inde vivent en clans. Comme ils ont de nombreux prédateurs, ils ne s’aventurent presque jamais seuls sur les terrains dégagés. Ils creusent de petits terriers, mais ils se cachent plutôt dans les broussailles, les crevasses et les trous dans le sol. Ils y dorment en groupe et se réchauffent mutuellement.

Lorsque le clan s’arrête pour se nourrir à un endroit donné, l’un des cochons d’Inde tient la garde et couine fort dès qu’il entend un bruit. En une fraction de seconde ils se mettent alors tous à l’abri. Ils se déplacent toujours en groupe et émettent des bruits et des sons qui leur donnent un sentiment de sécurité. Pour leur protection les plus jeunes sont placés au milieu du groupe, tandis que les plus expérimentés se tiennent à l’avant et à l’arrière.